Les paysages sereins peints par Jacques Echavidre (peintre de la vallée de Chevreuse) procurent le doux effet de nous plonger en état d’apaisement, comme lorsqu’on se sent seul au monde, à profiter pleinement du privilège de l’osmose avec la nature.

Peintre du silence aux floutés reposants, on avance à pas feutrés dans ses sous-bois, dans ses prairies avec le sentiment du réconfort de la paix intérieure, celui-là même que procurent les promenades en forêt, à l'éveil du printemps ou en plein hiver.

Règlement en plusieurs fois possible  

Contact : celine.saintmartin@brinsdefrance.com pour plus d'informations